Skip to the content

Exonération pour passif social
Published on 29/06/2020 by Jean-François Kinet
Language: Français

Lorsqu’une entreprise employant une main-d'œuvre nombreuse et loyale applique l'exonération pour passif social, une économie d'impôt substantielle et temporaire peut rapidement en résulter. Cela peut influencer positivement sa position de liquidité. Par exemple, si ce système est appliqué pendant cinq ans, l’économie temporaire peut s'élever jusqu’à 1.267 euros par employé. Dans un contexte où la gestion de la trésorerie devient de plus en plus importante, cette exonération mérite donc une attention toute particulière.

Les donations faites devant un notaire étranger vont-elles bientôt devenir imposables?
Published on 29/06/2020 by Jean-François Kinet
Language: Français

Une proposition de loi a été récemment déposée devant le Parlement belge en vue de rendre obligatoire l’enregistrement des donations mobilières passées devant un notaire étranger. Et là il y beaucoup à dire, principalement en raison de la tournure que prennent certaines communications : une donation à l’étranger serait une « échappatoire fiscale honteuse », qui selon certains serait même inscrite dans la loi à la demande de conseillers fiscaux et de banquiers, et auquel il doit être mis fin de manière urgente. L’enregistrement de la donation auprès de l’administration fiscale a en effet pour effet que des droits de donation sont dus. Ainsi, réaliser une donation exonérée d’impôt devant un notaire étranger pourrait bientôt faire partie du passé.

Pour les donateurs qui vivent en Belgique, cela signifierait concrètement qu’une donation réalisée devant par exemple un notaire hollandais, français ou suisse ne leur apporterait plus aucun avantage fiscal immédiat.

Le parlement approuve la déduction anticipée des pertes
Published on 26/06/2020 by Jean-François Kinet
Language: Français

Le Parlement a approuvé le projet de loi introduisant un mécanisme de déduction anticipée des pertes (mécanisme du « carry-back », cf. notre précédent e-tax flash). Les sociétés qui ont des revenus imposables pour l’exercice comptable 2019 et qui, par ailleurs, anticipent une perte pour l’exercice comptable 2020 doivent vérifier si elles peuvent bénéficier du régime de déduction anticipée.

Belgian Guidelines for DAC6 published
Published on 26/06/2020 by Jean-François Kinet
Language: English

Parliament approves loss carry-back
Published on 23/06/2020 by Jean-François Kinet
Language: English

Parliament has approved legislation introducing a loss carry-back (cfr. our previous e-tax flash). Companies which are in a tax paying position for financial year 2019 and expect a loss for financial year 2020 should check whether they qualify for the loss carry-back.

Parliament has not approved the reserve fund for reconstruction, but could still do so before the start of the parliamentary recess (21st of July)

Belgian Stock Exchange Tax compatible with European freedoms and principle of equality
Published on 19/06/2020 by Jean-François Kinet
Language: English

In answer to a request for preliminary ruling by the Belgian Constitutional Court, the Court of Justice of the European Union (hereafter: CJEU) had held on 30 January 2020 that the Belgian Stock Exchange Tax for transactions via foreign intermediaries is compatible with the freedom to provide services (Art. 56 TFEU and Art. 36 EEA Agreement). [1] Now, on 4 June 2020, the Belgian Constitutional Court has delivered its final judgment. The Court confirms, in line with the reasoning of the CJEU, that Belgian legislation is compatible with EU law, and furthermore with the constitutional principle of equality. [2]

Draft law containing extra tax measures to help companies to face COVID19 outbreak introduced in parliament
Published on 09/06/2020 by Jean-François Kinet
Language: English

The government introduced a new draft law containing extra measures to combat the economic consequences of the corona crisis for our enterprises. 

Administrative deferral for DAC6 reporting and Royal Decree
Published on 04/06/2020 by Jean-François Kinet
Language: English

On 3 June 2020 the Belgian Federal Tax Authorities announced that an administrative deferral of six months is granted for the reporting obligations under the DAC6 legislation. Additionally, on 4 June 2020 the Royal Decree specifying the penalties for the failure to comply with the DAC6 obligations, was also published.

Dochter vaste inrichting? HvJ houdt de deur op een kier
Published on 29/05/2020 by Jean-François Kinet
Language: Nederlands

In haar arrest van 7 mei 2020 in de zaak Dong Yang Electronics tracht het Europees Hof van Justitie meer duidelijkheid te scheppen over het concept van een vaste inrichting. De hamvraag waarover het Hof zich moest buigen, was of een dochteronderneming gelijktijdig kan beschouwd worden als vaste inrichting van haar niet-Europese moedermaatschappij. Strikt gezien kan dit volgens het Hof, maar dit houdt niet in dat een dienstverrichter de contractuele verhouding tussen een moedermaatschappij en haar dochter moet onderzoeken bij het bepalen van de plaats van de dienst. De einduitkomst van het arrest stemt overeen met het standpunt dat eerder werd ingenomen in de conclusie van de Advocaat-Generaal Kokott (zie ook Btw-brief nr. 2020/01), al is de visie van het Hof iets genuanceerder.

Filiale et établissement stable à la fois ? La CJUE entrouvre la porte
Published on 29/05/2020 by Jean-François Kinet
Language: Français

Dans l'arrêt qu'elle a rendu le 7 mai 2020 dans l'affaire Dong Yang Electronics, la Cour de justice de l'Union européenne s'est attachée à clarifier la notion d'établissement stable. La question-clé sur laquelle elle avait à se pencher était celle de savoir si une filiale peut être considérée en même temps comme un établissement stable de sa société mère non européenne. À strictement parler, c'est possible selon la Cour, mais cela n'implique pas qu'un prestataire de services doive examiner le rapport contractuel entre une société mère et sa filiale pour déterminer le lieu de prestation des services. Au final, la teneur de l'arrêt concorde avec la position adoptée précédemment par l'avocate générale Kokott dans ses conclusions (voir aussi la lettre TVA n° 2020/01), encore que la vision de la Cour soit un peu plus nuancée.